L’investissement Immobilier Au Luxembourg : Le Cadre Et Les Outils D’une Réussite A Long Terme

Les chiffres du succès

Dans son dernier rapport, l’ALFI (Association of the Luxembourg Fund Industry) met en évidence la progression et la consolidation des investissements dans le secteur très discret des Real Estate Investment Funds (REIFs). Les chiffres présentés sont éloquents.
315 fonds d’investissement immobilier, plus de 40 millards d’actifs sous gestion, 27 direct funds et cinq fonds de fonds.
L’activité des fonds immobiliers luxembourgeois met en évidence leur internationalisation. D’une part, ils ouvrent leurs portes à des investisseurs européens mais aussi à des acteurs venus d’Asie, du Moyen-Orient et des Amériques. D’autre part, ils injectent leurs fonds dans des biens localisés majoritairement en Europe mais aussi, et la tendance est en train de se confirmer, en Asie et en Amérique du Sud.
Les chiffres repris dans le rapport pourraient être encore plus spectaculaire dans la mesure où l’ALFI ne nous livre ces chiffres qu’en ce qui concerne les fonds réglementés.

Le cadre du succès

Le Grand-Duché est un acteur de premier plan sur la scène de l’investissement immobilier international. Pour plusieurs raisons:

Une large gamme de véhicules d’investissement.
Le FIS, réservé aux investisseurs chevronnés.
Le SICAR, déployant son activité dans le capital à risque.
Le FCP, basé sur une copropriété de patrimoines.
La Société en Commandite Spéciale, fiscalement transparente et purement contractuelle.
Le futur Fonds d’Investissement Alternatif Réservé, flexible et au time to market réduit.
L’ELTIF, investissant dans l’économie réelle et jouissant d’un passeport européen.
Etc.

Un contexte fiscal favorable.

Le Grand-Duché a signé un grand nombre de Conventions préventives de la Double Imposition. Le contenu de ces traités favorise la constitution et le fonctionnement de fonds immobiliers paneuropéens ou internationaux en toute neutralité fiscale dans la mesure où ils sécurisent les revenus des investisseurs étrangers. Le Luxembourg est l’un des seuls pays européens à offrir des véhicules d’investissement immobilier totalement neutres fiscalement.
Une autorité de régulation expérimentée et réactive. Le Grand-Duché peut compter sur le soutien de la CSSF, l’autorité chargée du contrôle prudentiel des fonds. Forte d’une solide expérience, très réactive et dotée de moyens conséquents, l’entité octroie au Luxembourg un avantage comparatif indéniable sur ces concurrents.

Une « boîte à outils » bien remplie, un contexte fiscal favorable et une autorité de régulation efficace font de la place luxembourgeoise une juridiction de premier plan. A coup sûr, le Grand-Duché séduit les investisseurs étrangers.
En réalité, il n’y a que deux obstacles qui se dressent face à l’investisseur.
Premièrement, il devra trouver le bon conseil. A ce titre, Hance Law Avocats peut compter sur une équipe d’avocats compétentes, expérimentés et polyglotte.
Deuxièmement, il devra obtenir des renseignements sur l’industrie luxembourgeoise de l’investissement immobilier beaucoup plus discrète que les activités d’investissement en capital de sociétés ou de l’investissement sur les marchés financiers.
Nous espérons que cette modeste contribution aura permis de lever certaines incertitudes, de répondre à certaines questions.

By | 2017-05-10T16:47:58+00:00 June 20th, 2016|Investment|